La Consule générale de France a remis la Légion d’honneur à 3 soldats américains de la 2ème Guerre Mondiale à l’occasion du 11 novembre [en]

La Consule générale de France à Los Angeles, Julie Duhaut-Bedos, a remis à 3 vétérans américains de la 2ème Guerre Mondiale, le capitaine Robert H. Wolff, le premier lieutenant Lawrence A. Harris et le sergent technique Charles R. Mortensen, l’Ordre national de la Légion d’honneur au grade de Chevalier. La Légion d’honneur est la plus haute distinction française. Elle récompense les mérites éminents rendus à la Nation.

La cérémonie a été présidée par Julie Duhaut-Bedos, Consule générale de France à Los Angeles à l’occasion du "Veterans Day", le 11 novembre à la Résidence de France.

PNG Capitaine Robert H. Wolff, U.S. Air Force est né à San Francisco, Californie, en août 1921 et s’est installé en 1929 dans la région de Los Angeles, où il a obtenu son diplôme à la Beverly Hills High School. Après Pearl Harbor, il est enrôlé dans l’U.S. Army Air Corps en tant que cadet de l’aviation et y termine sa formation de pilote en janvier 1943 à Roswell, au Nouveau-Mexique, où il a été nommé sous-lieutenant. Après sa formation sur un B-17, il a été déployé en Écosse en juillet 1943 dans son avion "Wollf Pack" et a rejoint le 418e escadron de bombardement du 100e groupe de bombardement. Lors de sa 8ème mission de bombardement près de La Rochelle, en France, son avion est fortement endommagé et perd trois moteurs. Il est contraint d’amerrir dans la Manche sans perte d’équipage, mais celui-ci est capturé par un patrouilleur allemand après avoir été secouru par un bateau de pêche français. Robert est fait prisonnier de guerre jusqu’à sa libération le 29 avril 1945. Libéré du service actif le 30 novembre 1945, il est resté dans les réserves de l’armée de l’air américaine jusqu’en 1957, atteignant le grade de capitaine. Ses décorations importantes comprennent la "Distinguished Flying Cross", la "Air Medal", la "EAME Campaign Medal" et le "Distinguished Unit Badge". Après la guerre, Robert a travaillé dans divers métiers pendant de courtes périodes avant de devenir agent d’assurance. Il a fait carrière pendant 35 ans jusqu’à sa retraite à Tarzana, en Californie, en 1985. Robert et son épouse, Barbara, résident à Oxnard, en Californie, depuis 1987. Leur famille élargie comprend leurs enfants John, Charles, Nancy et Paul, 13 petits-enfants et 11 arrière-petits-enfants.

PNG 1er Lieutenant Lawrence A. Harris, U.S. Army est né à Kenaston, dans le Dakota du Nord, en novembre 1921, où il a passé une partie de son enfance, puis à Medicine Lake, dans le Montana. Il a été enrôlé dans l’armée américaine à Stanley, Dakota du Nord, en novembre 1942, alors qu’il travaillait pour le "Civilian Conservation Corps". Après une formation de base au Camp Claiborne, en Louisiane, et une formation de parachutiste à Ft Benning, en Géorgie, Lawrence est déployé en Angleterre en septembre 1943 avec la 101e division aéroportée et débarque sur la plage d’Omaha Beach le D-day. Il a participé à 5 campagnes militaires. Blessé deux fois, il a fait partie de la résistance héroïque de sa division à Bastogne pendant la bataille des Ardennes. Alors qu’il servait en tant que sergent-chef, il a été nommé sous-lieutenant sur le champ de bataille, le 4 mars 1945, au sein du 401e régiment d’infanterie de planeurs. À la fin de la guerre, il sert dans l’armée d’occupation et rentre aux États-Unis sur le RMS Queen Mary en janvier 1946 avec la 82e division aéroportée. Il reste en service actif jusqu’à sa démobilisation à Ft. Bragg, en Caroline du Nord, en mars 1950. Ses principales décorations comprennent la "Silver Star Medal", la "Bronze Star Medal", la "Purple Heart Medal", la "EAME Campaign Medal" avec 5 étoiles de combat, le "Combat Infantryman Badge", la "Croix de Guerre française" et la "Fourragère belge". Dans la vie civile, Lawrence a eu une longue carrière dans le secteur de la gestion des loisirs, d’abord à Chicago, puis dans la région de Los Angeles en 1966 jusqu’à sa retraite en 1985. Lawrence et son épouse, Terri, habitent à Alta Loma, en Californie.

PNG Sergent technique Charles R. Mortensen, U.S. Army est né à Los Angeles (Californie) en octobre 1924 et a grandi dans la région, obtenant son diplôme à la Van Nuys High School en 1942. Il s’engage dans l’armée américaine et entre en service actif en mai 1943. Après une formation de base au Camp Roberts et une formation avancée au Kansas et en Oklahoma, il arrive à Marseille en décembre 1944, affecté au 222e régiment d’infanterie de la 42e division d’infanterie en tant que chef d’escadron de munitions. Charles a participé à des combats en France et en Allemagne dans les campagnes de Rhénanie et d’Europe centrale. Il a été libéré à Fort Bliss, Texas, en avril 1946. Ses décorations importantes comprennent la médaille de campagne "EAME" avec 2 étoiles au combat, le "Combat Infantryman Badge" et la "Good Conduct Medal". Après la guerre, Charles est retourné à Los Angeles et a étudié à UCLA dans le cadre du G.I. Bill, obtenant une Licence d’Art en 1949 et une Maîtrise en éducation en 1958. Il a eu une longue carrière d’enseignant au sein du Los Angeles Unified School District, prenant sa retraite en 1985 en tant que directeur régional. Il a continué à travailler dans le domaine de l’administration scolaire jusqu’à sa retraite complète en 2007. Charles et son épouse, Martha, habitent à Thousand Oaks, en Californie. Leur famille élargie comprend leur fille Ann et leur fils Charles, 7 petits-enfants et 23 arrière-petits-enfants.

Dernière modification : 03/12/2021

Haut de page