120 battements par minute entre dans la course à l’Oscar

C’est le film de Robin Campillo, déjà lauréat d’un Grand Prix du jury à Cannes, qui a été désigné, le 19 septembre, par le comité chargé de cette sélection, pour représenter la France aux Oscars 2018.

JPEG

Trois films avaient été présélectionnés par le comité chargé de choisir le film représentant la France pour l’Oscar du film en langue étrangère : Barbara, de Mathieu Amalric, Le Redoutable, de Michel Hazanavicius, et 120 battements par minute, de Robin Campillo.

Et c’est finalement ce dernier qui a été retenu par le comité, composé de Teresa Cremisi, Présidente de la commission d’Avance sur recettes, Anne Fontaine, réalisatrice, Thierry Frémaux, Délégué général du Festival de Cannes, Deniz Gamze Ergüven, réalisatrice, Jean-Paul Salomé, réalisateur, Alain Terzian, Président de l’Académie des César, et Serge Toubiana, Président d’UniFrance.

Frédérique Bredin, présidente du CNC, souligne ce choix : "Avec 120 battements par minute, Robin Campillo nous offre un film exceptionnel sur un sujet cruellement universel et toujours d’actualité".

Prochaine étape : l’annonce, par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS), de la première sélection des films shortlistés, avant l’annonce définitive, fin janvier, de ceux qui seront définitivement en lice pour l’ultime round : la 90e Cérémonie des Academy Awards, qui aura lieu le 4 mars 2018 à Hollywood.

Signalons enfin que 120 battements par minute a déjà été vendu dans près de 40 pays. Après la Suisse et la Belgique, il est attendu par les Pays-Bas, l’Italie, le Québec, l’Allemagne, l’Autriche et l’Espagne d’ici la fin de l’année.

Source : Unifrance

Dernière modification : 20/09/2017

Haut de page