ULTRAOPS- Résilience Opérationnels Blessés », une traversée de la Death Valley.

Organisée par l’association « Ultra-Parcours Blessé Militaire » et la société « O.P.S. CROSSOPS » , "Ultra-Ops" est une traversée de 13 jours des 270 kms de la Death Valley, en condition réelle.

JPEG

Entrainement pour préparer la course dans la Vallée de la Mort, Etats-Unis, source : Ultraops

Porté conjointement par l’association reconnue d’utilité publique « Ultra-Parcours Blessé Militaire » et la société « O.P.S-CROSSOPS », le projet est soutenu par le Service de Santé des Armées et consiste en la réalisation d’un défi extrême par une équipe de 7 blessés représentant les différentes armées, direction et services, dans le but de récolter des fonds pour le centre de transfusion sanguine des armées.

Le départ sera donné symboliquement le 11/09/10 à l’issue d’une cérémonie sobre de commémoration des attentats du 11/09/01. La traversée devrait durer 13 jours : un semi-marathon quotidien avec leur équipe de blessés, au rythme du sergent Vincent Dorival qui effectuera la traversée en fauteuil roulant. Il a dernièrement participé à la No Finish line de Paris en 2018 (150km) mais il a aussi pris part – une première pour un tétraplégique - au cross du Grand Bara (Djibouti) en décembre 2015, 2016 et 2017.

JPEG

Le sergent Vincent Dorival, source : Ultraops

Le projet

Ultra-Ops a été fondée dans le but d’accompagner psychologiquement et physiquement des militaires victimes d’un handicap dans l’accomplissement d’exploits sportifs.
Dans l’objectif de soutenir la communauté des opérationnels blessés, les deux associations reprennent l’idée symbolique de la traversée de la Vallée de la Mort ("Death Valley") dans le désert californien du sergent Dorival.

Cette vallée, nommée suite à sa traversée par des chercheurs d’or y ayant presque laissé leur vie, se caractérise par des températures accablantes et des paysages à couper le souffle.

Composé de vallées, canyons, lacs salés, dunes de sable, le parc est l’endroit le plus bas, le plus sec et le plus chaud d’Amérique du Nord. Il est donc un parfait terrain de course pour les sept opérationnels blessés en service qui comptent le traverser.

Le défi consiste pour l’équipe à parcourir les 270km de la vallée de la mort, du Nord au Sud, en équipe autour du sergent Vincent Dorival, en 13 jours soit l’équivalent d’un semi-marathon par jour.

Ce défi est inspiré du modèle de l’ultramarathon de Badwater, une course californienne réputée comme l’une des plus difficiles au monde du fait de ses conditions climatiques extrêmes.

L’entrainement a débuté il y a quatre ans à Djibouti mais aussi en Israël ou en Espagne dans des conditions de chaleur extrême similaires.

L’accompagnement est assuré par huit intervenants bénévoles spécialisés (soutien aspects préparation, organisation, logistique, sanitaire et communication notamment). L’ensemble des quinze membres de l’équipe suivent une préparation physique et mentale encadrée par les instructeurs de la Team Crossops, dont l’un des temps forts sera un stage de mise en condition opérationnelle organisé en Corse au cours de l’été 2019. Le défi est bien entendu physique et mental pour les sept participants mais aussi logistique pour toute l’équipe qui les suivra au cours de cet exploit.

JPEG

Image de communication du défi, source : Ultra Ops

Ce projet dépasse l’objectif de la traversée. Il est un symbole fort du soutien que de nombreuses associations apportent aux militaires blessés dans leur quotidien et dans leur cheminement de remise à niveau jusqu’à redevenir opérationnel. Il s’agit aussi de partager avec le public la condition des opérationnels blessés et de leurs proches et contribuer à l’amélioration de leur prise en charge par les différentes institutions.

Ce projet concerne tous les opérationnels blessés ; des réalisations comme celles-ci leur prouvent qu’ils peuvent toujours servir leur pays et que leur engagement peut se diversifier tout en ayant la garantir d’un accompagnement efficace.

Calendrier

1er juillet
Soirée de présentation officielle du projet à partir de 17h30, au sein de l’École du Val-de-Grâce à Paris (75) ;

29 juillet au 02 août
Stage de mise en condition en Haute-Corse (2B) ;

02 septembre au 27 septembre
Challenge Death Valley (USA) ;

11 septembre
Départ à l’issue d’une cérémonie francoaméricaine de commémoration des attentats de 2001.

28 septembre
Participation à la journée nationale des blessés du Service de Santé des Armées à Paris (75), clôture de la cagnotte au profit du Centre de Transfusion Sanguine des Armées et remise officielle des dons récoltés.

Communication

La couverture médiatique sera assurée tant durant la phase de préparation que durant la traversée de la Death Valley et le retour en France, pour permettre à toutes celles et ceux qui soutiennent le projet, de découvrir et de suivre leur équipe en direct. Les réseaux sociaux et les médias traditionnels (TV, presse, …) permettront de donner à cet événement un retentissement fort.

Pour contacter les organisateurs :
SAS O.P.S - Crossops
140 bis rue de Rennes - 75006 Paris
Contact Crossops

Soutenir le Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA).

Dans le cadre de cette mission, une cagnotte en ligne est mise en place en soutien des actions menées par le Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA).

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site officiel de Ultraops "Résilience opérationnels blessés" en cliquant ici.

Dernière modification : 02/07/2019

Haut de page